Automatisation et environnement de travail

L’automatisation de l’environnement de travail transforme la façon dont nous communiquons et collaborons. Comment la culture au travail doit-elle évoluer pour s’adapter ?

CULTURE | TEMPS DE LECTURE : 3 MINUTES
automation culture - Workplace from Meta

Bien préparer un environnement de travail à ce qui l’attend à l’avenir passe autant par la culture au travail que par la technologie. Les entreprises doivent créer un environnement dans lequel les personnes et les machines peuvent travailler ensemble.

Alors que l’automatisation simplifie de plus en plus de tâches permettant de gagner du temps et de l’argent, son adoption devrait s’accompagner de la création d’une culture flexible et collaborative.

Simplifier le travail grâce à Workplace

Que ce soit pour informer tous les collaborateurs du retour au bureau en présentiel ou mettre en place un modèle de travail hybride, Workplace vous facilite la tâche.

Les avantages de l’automatisation

Les avantages de l’automatisation

  • Une diminution des tâches routinières et ennuyeuses, pour que le personnel puisse développer sa créativité

  • Une importance plus grande donnée aux tâches difficiles à automatiser

  • Des gains de productivité : selon Salesforce, plus de 74 % des personnes qui utilisent des outils d’automatisation affirment qu’ils les aident à travailler plus rapidement

  • La création de nouveaux types de tâches pour répondre à des besoins inédits

Les inconvénients de l’automatisation

Les inconvénients de l’automatisation

  • L’environnement de travail peut perdre de son aspect humain, avec pour conséquences plus de stress et une rotation rapide du personnel

  • Les employé·es peuvent craindre pour leur emploi, être donc moins heureux·ses au travail et perdre en productivité

  • Les personnes qui ne montent pas en compétences risquent de perdre pied

Par conséquent, comment les entreprises peuvent-elles s’assurer que l’automatisation n’aura que des avantages pour leur personnel et leur activité ?

Six conseils pour tirer pleinement parti de l’automatisation

Six conseils pour tirer pleinement parti de l’automatisation

L’automatisation peut accélérer certaines tâches, en effectuer d’autres de façon plus précise et soulager le personnel d’une grosse partie du travail. Mais les organisations doivent prendre des mesures pour s’assurer qu’elle présente plus d’avantages que d’inconvénients. Voici quelques conseils.

1. L’état d’esprit de votre personnel doit évoluer

De nombreuses personnes ne sont pas favorables au changement. Et beaucoup ont peur que les robots les remplacent. À quel point ces craintes sont-elles justifiées ? Selon un rapport de PwC commandé par le gouvernement du Royaume-Uni, environ 7 % des emplois du pays risquent réellement d’être automatisés d’ici 2025. Mais à en croire McKinsey, presque tous les métiers pourraient faire l’objet d’une automatisation partielle.

Cette automatisation ne concernera pas uniquement les personnes en bas de l’échelle. Selon les estimations de McKinsey, « avec les technologies actuelles, les activités qui prennent plus de 20 % du temps de travail d’un·e PDG pourraient être automatisées. » Ainsi, il est important que les personnes en haut de l’échelle montrent l’exemple en adoptant l’automatisation.

Les organisations doivent trouver des moyens de présenter l’automatisation à leur personnel comme une opportunité de travailler avec les machines, et non pas contre elles. Il est crucial de cultiver un état d’esprit positif à ce sujet, surtout si votre personnel est issu de différentes générations, chacune ayant ses propres attentes et façons de travailler.

Si l’automatisation de l’environnement de travail peut faciliter l’exécution des tâches ordinaires, telles que le traitement des feuilles de paie ou l’intégration des nouvelles recrues, il ne faut pas hésiter à s’en servir. Votre personnel a ainsi plus de temps à consacrer aux tâches que l’automatisation ne peut pas mener à bien et pour lesquelles il faut faire preuve d’expertise, de jugement humain et d’intelligence émotionnelle.

Au final, l’automatisation peut rendre le travail plus agréable, puisqu’elle évite que les journées de travail ne se ressemblent et permet au personnel et à la clientèle de profiter d’une meilleure expérience générale.

2. Évoluer vers une pensée plus créative

Les machines parviennent à effectuer des choses simples, mais sont incapables de trouver de nouvelles idées et d’innover. On peut par exemple automatiser l’examen de demandes de prêt standard pour que le chargé de prêts se consacre aux cas plus complexes, ou au démarchage et au conseil auprès de client·es potentiel·les.

L’automatisation peut libérer votre personnel de certaines tâches pour qu’il se concentre sur la recherche d’idées créatives ou innovantes. Il aura le temps de se pencher sur de nouveaux concepts et de collaborer sur des projets intéressants, mais aussi de réfléchir à une utilisation plus pertinente de l’intelligence artificielle.

Par ailleurs, l’automatisation n’est pas encore aussi performante que les êtres humains pour les tâches qui demandent une certaine intelligence émotionnelle, des compétences en gestion du personnel, une expertise ou des interactions sociales. Elle peut donc vous aider à trouver des prospects, mais pour conclure des contrats, vous aurez encore besoin de vendeur·ses doué·es capables de comprendre ces client·es potentiel·les, d’anticiper leurs doutes éventuels et de les dissiper à temps.

L’environnement de travail de demain sera consacré à la collaboration et aux échanges concernant de nouvelles opportunités, deux domaines dans lesquels les humains excellent.

3. Accepter le fait que l’automatisation va changer la nature de vos effectifs

À mesure que davantage de tâches seront automatisées, les entreprises auront besoin d’effectifs plus agiles et flexibles, par exemple en misant sur des sous-traitant·es ou des indépendant·es. L’idée est de constituer un effectif modulable et toujours pertinent.

Les lacunes peuvent être comblées grâce à des personnes en contrats courts qui transmettent leurs connaissances et leur expérience au personnel. Les personnes qui rejoignent l’équipe temporairement peuvent aussi apporter un point de vue externe et des solutions qui ont fonctionné ailleurs.

Les organisations agiles qui s’adaptent rapidement aux évolutions prospèrent, tandis que les entreprises rigides ne parviennent pas à prendre le train en marche.

L’automatisation de l’environnement de travail permet aussi au personnel de gagner en compétences grâce à des vidéos, à des webinaires et au métavers.

4. Encourager la diversité

La diversité du personnel permet de profiter de différentes approches et expériences de vie pour relever les défis professionnels, avec à la clé de nouvelles idées et solutions. Différentes façons de penser peuvent donner lieu à des idées de produits inédites, ouvrir à de nouveaux marchés et permettre de tester des méthodes inexplorées, notamment quand l’automatisation libère du temps et de l’énergie pour les activités créatives.

Par ailleurs, la diversité doit être au cœur de tout projet d’IA ou d’automatisation. Il faut éviter de reproduire les modèles trop réducteurs utilisés pour entraîner les systèmes d’IA, qui donnent des résultats biaisés.

5. Favoriser l’esprit d’équipe

À l’ère de l’automatisation, les collaborateur·ices n’ont plus besoin de tous travailler dans les mêmes bureaux. Pour autant, ce n’est pas une raison pour négliger le sentiment d’appartenance.

L’esprit d’équipe reste crucial dans les organisations en pleine évolution, notamment à l’heure de l’automatisation. Pour que celle-ci soit une réussite, tout le personnel doit tendre vers les mêmes objectifs et comprendre les avantages de cette évolution, plutôt qu’y résister.

Les plateformes de collaboration comme Workplace peuvent permettre aux employé·es de différents services et sites de communiquer plus efficacement à l’aide d’outils en ligne tels que la discussion vidéo et les messages instantanés.

Il est ainsi possible d’insuffler un esprit d’équipe et de mettre en place une collaboration efficace en deux étapes simples, à savoir fournir les bons outils aux collaborateur·ices pour qu’ils soient responsables et autonomes, et automatiser les tâches ordinaires pour que le personnel puisse se consacrer aux tâches plus pertinentes.

6. Continuer de se réinventer

Les employé·es ne souhaitent plus occuper le même poste et accomplir les mêmes tâches pendant 10 ou 20 ans. Le millennials et les membres de la génération Z, en particulier, sont réputé·es pour passer assez rapidement d’un poste à l’autre. La durée moyenne d’un poste pour les millennials est d’ailleurs d’à peine 2,8 ans. Dans un monde où tout évolue si rapidement, les entreprises et leurs équipes doivent rester innovantes et se réinventer sans cesse.

Les entreprises qui permettent de monter en compétences avec des formations, du mentorat et de l’expérience pratique vont attirer de plus en plus les meilleurs talents et profiteront donc d’un avantage concurrentiel.

Les membres de la direction devront également étendre leur expertise. Les opportunités liées à l’automatisation seront probablement variées, dans tous les secteurs. Le tout sera de bien repérer celles qui seront les plus intéressantes à long terme. Ce choix ne sera pas toujours évident, ni facile, car de nombreux domaines se concurrenceront pour bénéficier en priorité des investissements. Pour prendre les bonnes décisions, il sera crucial de comprendre les avantages de l’automatisation ainsi que les défis qu’elle pose.

Pour cela, il convient d’entretenir une culture d’apprentissage constant et de faire évoluer les rôles, à tous les échelons de l’organisation.

Continuer la lecture

Continuer la lecture

Restons en contact

Recevez les dernières actualités et informations de terrain.

En envoyant ce formulaire, vous acceptez de recevoir les communications électroniques de type marketing de Facebook, notamment les actualités, les évènements, les mises à jour et les e-mails promotionnels. Vous pouvez retirer votre consentement et vous désabonner de ces e-mails à tout moment. Vous reconnaissez également avoir lu et accepté les Conditions de confidentialité de Workplace.

Cet article a-t-il été utile ?
Merci de vos commentaires

Publications récentes

Culture | Temps de lecture : 11 minutes

Culture d’entreprise : comment développer une culture de travail positive et stimuler la productivité

La culture du lieu de travail est d’autant plus importante face au développement du travail hybride et à distance. Découvrez ce qu’est la culture d’entreprise et comment l’améliorer.

Culture | Temps de lecture : 8 minutes

Pourquoi la diversité et l’inclusion n’ont jamais revêtu autant d’importance qu’aujourd’hui ?

Qu’est-ce que la diversité et l’inclusion, et pourquoi jouent-elles un rôle aussi important dans l’environnement de travail ? Nous nous penchons sur les raisons qui poussent les grandes entreprises à prendre ces sujets en main.

Culture | Temps de lecture : 9 minutes

Résoudre les problèmes de communication de votre entreprise

La communication d’entreprise expliquée. Découvrez en quoi consiste la communication d’entreprise et comment vous pouvez l’améliorer, grâce à ces conseils faciles à suivre.