Défendre les intérêts de votre équipe : 5 choses à faire et à ne pas faire

Voici cinq choses importantes à faire (et à ne pas faire) pour devenir le genre de manager que votre équipe n’oubliera jamais.

CAMPAGNE POUR LES MANAGERS | TEMPS DE LECTURE : 10 MIN
employee engagement - Workplace from Meta

Les bons managers sont ceux qui motivent leur équipe en faisant son éloge, créent des espaces où les employés se sentent libres de partager leur opinion et les aident à dépasser leurs objectifs. Ils savent également comment mettre en avant le travail formidable accompli par leur équipe afin que les dirigeants et les personnes en charge des décisions investissent dans l’équipe.

Si cela ne vous vient pas naturellement, pas de panique. Nous sommes là pour vous aider.

Découvrez ci-dessous cinq choses importantes à faire (et à ne pas faire) pour devenir le genre de manager que votre équipe n’oubliera jamais :


Faites l’éloge de votre équipe devant votre hiérarchie

OUI : faites l’éloge de votre équipe devant votre hiérarchie

Pourquoi c’est important

Les éloges faits publiquement devant les personnes en charge des décisions permettent à votre équipe d’obtenir des promotions, des augmentations et de nouvelles opportunités de travail intéressantes. Cela facilite également l’obtention de budgets et d’effectifs plus conséquents, et vous permet de bénéficier d’un plus grand soutien. Élaborez votre argumentation en faveur de ces éléments durant toute l’année et vos interlocuteurs seront ainsi bien plus à même d’accéder à vos demandes.

Comment faire
Passez du temps avec votre patron
  • Durant les réunions avec votre patron, prenez le temps de parler des accomplissements de votre équipe et des personnes qui la composent. Si vous gérez une équipe qui travaille par roulement, incluez ces éléments dans vos comptes-rendus.
Faites remonter les retours positifs
  • N’hésitez pas à transmettre à votre patron et aux autres personnes importantes les échos positifs que vous avez entendus au sujet d’un membre de votre équipe. Vous ne rendez pas service à votre équipe en les gardant pour vous !

Faites postuler votre équipe à des récompenses
  • Prenez toujours le temps de nommer des membres de votre équipe pour les récompenses ou distinctions internes. Et veillez à ce que votre équipe le sache.
  • Incluez toujours une section « Grandes réussites » dans vos comptes-rendus mensuels destinés à l’équipe. N’ayez pas peur de féliciter vos collègues.
  • Lorsqu’une personne vous transmet des retours positifs sur votre équipe, partagez-les immédiatement avec votre patron par discussion instantanée.
Ne découragez pas les désaccords

NON : ne découragez pas les désaccords

Pourquoi vous devez l’éviter

Votre équipe est bien plus susceptible de prendre vos retours au sérieux si elle sent que vous prenez vous-même ses remarques au sérieux. Cela paraît simple, mais il est très facile de donner une impression trompeuse sans le vouloir et sans en avoir conscience.

Comment éviter ce problème
Privilégiez l’écoute
  • Prenez l’habitude de répondre aux idées d’autres personnes par une question neutre plutôt qu’en donnant votre opinion. Laissez-les finir de parler sans les interrompre, posez une ou deux questions qui les invitent à approfondir le sujet et prenez le temps d’y réfléchir avant de donner votre avis.
Nuancez votre opinion
  • Si vous exprimez votre opinion de manière trop catégorique, votre équipe sera beaucoup moins susceptible d’exprimer la sienne. Gardez vos opinions tranchées pour les choses qui comptent vraiment, et passez le reste du temps à écouter plutôt qu’à parler.

Partagez votre opinion en dernier
  • Il n’est jamais facile pour votre équipe d’être en désaccord avec vous (notamment en public). Durant les conversations, ne partagez pas votre opinion avant que tout le monde ait exprimé la sienne. Une fois que vous avez donné votre opinion, les personnes qui ont un avis différent ont tendance à croire que la conversation est terminée.
  • Demandez l’avis de votre équipe sur des sujets importants en publiant du contenu une fois par jour dans votre groupe d’équipe avant d’aborder ces questions lors d’une réunion. Vous obtiendrez ainsi des réponses plus réfléchies (et honnêtes).
  • Partagez vos idées concernant les problèmes importants rencontrés par votre équipe et demandez-lui de trouver les failles dans votre raisonnement. Ainsi, votre équipe n’aura pas peur des désaccords, et vous obtiendrez quelques bonnes idées.
  • Vous pouvez également créer une publication sondage pour que votre équipe puisse partager ses idées sur la manière de résoudre un problème. Ajoutez les vôtres à la fin et demandez aux membres de l’équipe de voter pour leurs solutions favorites. Veillez à aborder le sujet durant vos réunions d’équipe suivantes.
Trouvez des opportunités d’évolution pour votre équipe

OUI : trouvez des opportunités d’évolution pour votre équipe

Pourquoi c’est important

C’est en prenant le temps d’attribuer aux membres de votre équipe des projets qui font avancer leur carrière ou leur apportent de nouvelles compétences que vous les aidez à conserver leur motivation et que vous les incitez à rester dans l’organisation. C’est également une bonne manière de permettre aux employés moyens d’améliorer leurs performances. Vous deviendrez ainsi un(e) manager qu’ils n’oublieront jamais.

Comment faire
Découvrez ce qu’ils aiment faire
  • Travaillez avec les membres de votre équipe à l’élaboration d’une liste individuelle de choses qu’ils aiment faire et de choses qu’ils souhaiteraient faire davantage. Consultez la liste régulièrement.
Discutez avec les autres managers
  • Restez en contact avec les autres managers et votre patron pour identifier des projets potentiels sur lesquels les membres de votre équipe pourraient travailler. Concentrez-vous sur les éléments qui leur apportent l’expérience nécessaire pour faire progresser leur carrière.

Créez des opportunités pour eux
  • Si vous ne parvenez pas à trouver de projet approprié, concevez-en un avec les membres de votre équipe ou attribuez-leur une tâche qui leur permette de travailler sur certaines choses qu’ils les ont toujours intéressés.
Échangez régulièrement au sujet des carrières
  • Réunissez les membres de votre équipe au moins une fois tous les trois ou quatre mois pour discuter de leurs objectifs professionnels. N’attendez pas l’entretien d’évaluation annuel pour aborder ce sujet.
  • Rejoignez des groupes qui vous permettent de voir ce qu’il se passe dans les autres services de l’organisation et dans les niveaux hiérarchiques supérieurs.
  • Passez 15 minutes par jour à consulter les publications concernant les nouvelles et les projets pour chercher des opportunités pour votre équipe.
  • Workplace vous permet de discuter avec tous les autres membres de l’organisation. N’ayez pas peur d’établir des contacts et de présenter certaines personnes à votre équipe.
  • Vous pouvez également épingler les listes dans vos groupes individuels pour ne pas les oublier et les retrouver facilement.
Jouez le rôle de coach

OUI : jouez le rôle de coach

Pourquoi c’est important

Être un bon coach d’équipe est l’un des aspects les plus importants de votre travail : c’est ainsi que vous aiderez les membres de votre équipe à apprendre et à progresser dans leur carrière. C’est également en leur montrant que vous vous intéressez à leur carrière et à leur évolution que vous parviendrez à retenir les meilleurs employés.

Comment faire
Appuyez-vous sur des exemples parlant
  • Soyez à l’affût des moments pouvant leur permettre d’apprendre. Si vous avez eu affaire à une conversation difficile avec un client, expliquez pourquoi vous avez géré la situation de cette manière. Si vous commettez une erreur, dites à votre équipe ce que vous auriez dû faire à la place.
N’oubliez pas que votre équipe a besoin de retours constructifs
  • Pour faire des retours plus constructifs, suivez ces conseils : évoquez une situation spécifique et un comportement précis, expliquez l’impact de ce dernier sur vous ou sur une autre personne, et suggérez des choses concrètes à faire différemment la prochaine fois.

N’oubliez pas qu’elle a aussi besoin de retours positifs
  • On peut facilement prendre l’habitude de ne faire de retours qu’en cas de problème. Veillez à formuler régulièrement des retours positifs pour que votre équipe reste motivée, mais ne le faites pas dans le but d’atténuer des critiques constructives.

Ne dissimulez pas vos expériences et erreurs passées

NON : ne dissimulez pas vos expériences et erreurs passées

Pourquoi vous devez l’éviter

Il s’agit d’un excellent moyen de faire preuve d’empathie quand votre équipe en a le plus besoin, et cela montre qu’il n’est pas grave de faire des erreurs tant qu’on en tire des leçons. Cela permet aussi de rendre vos retours beaucoup plus efficaces.

Quand mentionner vos expériences passées
Lorsqu’une personne regrette d’avoir commis une erreur
  • Une manière de l’aider à se sentir mieux est de partager une erreur similaire, peut-être même plus grave, que vous avez commise dans le passé. Cela lui permettra de se sentir moins seule et vous aidera à axer la conversation sur la leçon à en tirer.
Lorsque vous voulez qu’une personne prenne vos conseils au sérieux
  • Les conseils ont tendance à être mieux reçus lorsqu’ils sont présentés comme « une chose qui a bien fonctionné pour moi » plutôt que comme « la chose que je t’ordonne de faire ».

Pour aider votre équipe à éviter de futures erreurs
  • Si vous souhaitez qu’une personne change de comportement, parlez des problèmes que ce comportement vous a causés par le passé. Cette approche sera bien plus convaincante que de parler d’hypothétiques problèmes pouvant survenir dans le futur.
  • Lorsque vous créez des publications sur votre travail, parlez toujours des choses qui se sont mal déroulées ou des objectifs que vous n’avez pas atteints, et des leçons que vous en avez tirées. Ce message sera plus utile pour votre équipe, qui aura ainsi plus de facilité à apprendre de ses propres erreurs.
  • Partagez une publication hebdomadaire consacrée aux échecs passés. Les leçons que vous avez apprises à vos dépens seront très utiles à votre équipe, et vous pourrez vous concentrer sur les choses que vous souhaitez qu’elle fasse différemment.
Cet article a-t-il été utile ?
Merci de vos commentaires