En tant qu’employé, comment faire appliquer mon droit à l’oubli dans Workplace ?

Le droit à l’oubli n’est pas un nouveau concept du RGPD. Ce droit est déjà consacré par la législation existante en matière de protection des données. Un utilisateur a le droit, à tout moment, de demander au responsable de traitement de supprimer ses données personnelles, un droit désormais expliqué en détail dans l’Article 17 du RGPD. Il incombe au responsable de traitement de déterminer les raisons justifiant de continuer de traiter ces données (le cas échéant) après cette demande. Les administrateurs peuvent demander la suppression du compte d’un utilisateur à tout moment. Les informations personnelles concernant cet utilisateur seront alors supprimées de Workplace. Cela comprend également son profil ainsi que l’ensemble du contenu qu’il a publié et des commentaires qu’il a rédigés.
Ces informations vous ont-elles été utiles ?