WWF

Une communauté mondiale de défenseurs de l'environnement connectée et dynamisée

Secteur

Non lucratif

Taille de l’entreprise

6 800

Région

Mondiale

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) est l’une des organisations à but non lucratif les plus emblématiques du monde. Depuis près de 60 ans, le WWF protège l’avenir de notre planète en préservant la faune et la flore sauvage menacée d’extinction.

Le WWF est présent dans plus de 100 pays et emploie plus de 6 800 personnes, de la Zambie au Cambodge, en passant par l'Autriche et l'Azerbaïdjan. Chaque bureau national mène des campagnes et s’attelle à des problèmes spécifiques à son territoire, tandis que WWF International assure la coordination et soutient les opérations au niveau mondial. Le WWF intervient dans neuf domaines : la faune, les forêts, les océans, l’eau douce, le climat et l’énergie, les ressources alimentaires, le financement, les marchés et la gouvernance.

Avant Workplace, les bureaux nationaux répartis aux quatre coins du monde travaillaient en vase clos, avec une visibilité limitée sur leurs activités respectives. Grâce aux outils de collaboration de pointe de Workplace, tous les bureaux et toutes les équipes ont pu se mettre sur la même page et créer une nouvelle façon de travailler ensemble. Workplace a permis de créer une communauté mondiale plus unie, capable d’obtenir des résultats d’envergure dans le domaine de la protection de l’environnement.

« Workplace aide le WWF à mettre au point un nouveau mode de travail plus ouvert, plus transparent et plus collaboratif ; il rassemble des bureaux et des employés du monde entier et leur permet de s'exprimer, mettant ainsi en valeur une diversité d'idées et de points de vue essentielle pour affronter les défis environnementaux les plus urgents et les plus importants à l’échelle de la planète ». Kate Cooke, responsable des communications réseau.

Résultats

200 % de gain de participation à la conférence annuelle du WWF en 2018, à la suite d'un projet pilote Workplace mis en place lors de la conférence de 2017.

400 membres d’équipes du WWF et externes collaborent sur le projet Une heure pour la Terre dans le cadre d’un groupe inter-entreprise.

100 % des équipes du WWF peuvent désormais participer à la conférence annuelle, grâce à la vidéo en direct.

L’effet Workplace

Une meilleure performance environnementale grâce à la mobilisation de la communauté internationale

La communauté du WWF est composée d’un grand nombre d’écologistes et de spécialistes de l'environnement passionnés. Le WWF a pu identifier leurs talents à l’aide de Workplace. Les bureaux nationaux communiquent régulièrement leurs actualités avec la communauté, ce qui permet aux autres bureaux d’être informés et de participer. Workplace a grandement facilité cette tâche. Le WWF a ainsi pu améliorer la collaboration entre ses équipes, faciliter le partage, éviter la duplication du travail, encourager l'innovation et créer une communauté mondiale plus connectée.

Grâce à un partage transparent du travail de l’association au sein des groupes et sur les fils d'actualité, Workplace a permis au WWF de concrétiser sa vision du pouvoir de la collectivité #TogetherPossible (possible ensemble). Workplace a permis de créer un espace où il est possible de collaborer ouvertement, d’être profondément à l’écoute des autres et d’innover sans crainte, tout en obtenant des résultats concrets.

« J’ai employé Workplace comme une source d’actualités et comme un système d’alerte d’activité sur le réseau (découvrant ainsi de nombreuses actions sur le terrain, des victoires de la lutte contre le braconnage, des campagnes d’intervention d’origine non-américaine, etc.), dans le but de développer la technique de narration de mon équipe. Je m’en sers également pour attirer l’attention de mon équipe sur des opportunités de ce type. C’est un outil rapide, dont les notifications sont cohérentes pour des utilisateurs avides de Facebook comme nous, et je trouve que l’interface est facile à utiliser et familière ». Alex MacLennan, directeur de la rédaction pour WWF US.

La vidéo en direct stimule le taux de participation à la conférence annuelle

Jusqu’ici, la conférence annuelle du WWF réunissait des intervenants de haut niveau ainsi que des cadres supérieurs. Cette année, grâce à Workplace, WWF a pu étendre la portée de la conférence à l’ensemble de l’organisation, en invitant tous ses employés à y participer par le biais de vidéos en direct. Cette mesure a non seulement permis de stimuler la participation à la conférence, mais elle a également aidé le WWF à recueillir les points de vue et les suggestions de ses employés lors de séances de commentaires en direct, ce qui s’est avéré extrêmement utile.

L’application Workplace mobile joue également un rôle essentiel au cours d’un évènement. Elle permet aux utilisateurs de partager des images et des vidéos avec l’ensemble de la communauté. Le personnel d'encadrement peut également présenter des récapitulatifs rapides par le biais de vidéos en mode selfie.

Paolo Mangahas, le responsable des communications réseau du WWF, témoigne : « Grâce à Workplace, nous avons pu mobiliser l'ensemble de notre organisation au niveau interne, ce qui nous a permis de converger efficacement vers des objectifs mondiaux très ambitieux d’une façon innovante et agile. Ces résultats auraient été beaucoup plus difficiles à obtenir avant Workplace ».

Les groupes inter-entreprises au service du partenariat et de l’opération Une heure pour la Terre

Pour cette association à but non lucratif, il est essentiel de pouvoir réagir rapidement à des questions extrêmement sensibles (comme par exemple le commerce illégal d'espèces sauvages). Dans ce cadre, elle a rapidement rencontré des difficultés à établir une collaboration rapidement avec ses partenaires par simple courrier électronique. L’utilisation des groupes inter-entreprise de Workplace a complètement transformé la façon dont WWF travaille aujourd’hui avec ses intervenants externes. Les équipes peuvent désormais instantanément partager des fichiers et des mises à jour, ce qui leur permet de réagir ou de mettre en place des projets plus rapidement.

Un des groupes inter-entreprise les plus importants du WWF est celui qui gère le projet Une heure pour la Terre. Lancé par le WWF en 2007, le projet Une heure pour la Terre est un des projets mondiaux les plus ambitieux du WWF et une de ses plus grandes réussites : ce projet a permis de sensibiliser le public aux enjeux du changement climatique et, plus récemment, à des problèmes environnementaux encore plus larges. Le groupe inter-entreprise est composé de 400 partenaires internes et externes au WWF et constitue le canal de communication interne officiel pour l’organisation et la mise en œuvre de l’évènement. Le rôle primordial du groupe inter-entreprise est la diffusion en temps réel de mises à jour, de ressources et d’outils de création de contenu essentiels. Il est également utilisé pour diffuser les évènements qui entourent le projets Une heure pour la Terre dans 188 pays et régions autour du globe, et pour illustrer son impact à l’échelle mondiale.

« De mon point de vue, Workplace permet de canaliser le potentiel de OneWWF. Il stimule un effet synergétique, il renforce la visibilité de l’excellent travail accomplis pour la protection de l’environnement, il encourage l’émergence de nouvelles idées sur la base des évènements qui nous entourent et, enfin, il nous permet de créer un groupe de collègues, un groupe d’amis et un réseau uni ». - Akash Shrestha, directeur adjoint de la communication et de la sensibilisation, WWF Népal.

Le pouvoir de Workplace

« Il nous a permis de construire une communauté WWF mieux informée, plus inspirée et plus impliquée, sur la base d’une culture de partage plus décontractée. Il est aujourd’hui facile de partager rapidement des informations, des mises à jour ou encore des idées. Des contenus importants sont disponibles en libre d’accès et utilisés ou adaptés pour d’autres marchés. Et tout ne tourne pas autour du travail ! La plus grosse partie de notre activité sur Workplace est bien sûr d’ordre professionnel, mais nous pouvons aussi identifier nos points communs, ce qui permet d’humaniser nos collègues. Cela contribue à rendre notre travail un peu plus humain ».

Alex MacLennan

Paolo Mangahas

Responsable des communications de réseau chez WWF

Fonctions clés

Télécharger maintenant

Créer un compte

Votre adresse e-mail