Culture organisationnelle et leadership : pourquoi les dirigeants ne peuvent pas laisser la culture aux RH

Les dirigeants sont-ils à l’origine de la création de la culture d’entreprise ? Ou est-ce que la culture d’entreprise façonne les dirigeants ? En réalité, c’est un peu des deux, mais les dirigeants jouent un rôle essentiel dans la création d’une culture et d’une expérience employé positives au sein de leur organisation. Nous vous expliquons pourquoi.

CULTURE | TEMPS DE LECTURE : 7 MINUTES
organizational culture and leadership - Workplace from Meta

Lorsque nous parlons de culture d’entreprise, nous parlons en fait de la façon dont travailler quelque part nous fait nous sentir. Le lieu de travail est-il un endroit où nous pouvons être réellement nous-mêmes ? Ressentons-nous un sentiment de connexion et d’appartenance à notre organisation ?

Beaucoup d’éléments y contribuent. Les spécialistes en leadership, Michael Z. Hackman et Craig E. Johnson, comparent les cultures organisationnelles à des tribus avec leurs propres langue, hiérarchie, habitudes, rituels et valeurs. Quiconque a déjà fait l’expérience d’un choc culturel en commençant un travail dans une nouvelle entreprise comprend de quoi il s’agit.

La culture n’est donc pas uniquement insufflée par l’équipe dirigeante. Il s’agit d’une force collective et les dirigeants ont un rôle unique dans la construction, le partage et la concrétisation de la culture qu’ils souhaitent mettre en place. Même si les dirigeants disent souvent que la culture est essentielle, elle ne représente pas toujours leur priorité. Seulement 21 % des dirigeants identifient la culture comme l’une de leurs principales priorités, mais beaucoup la placent bien après la performance financière, l’innovation et le talent.

En réalité, comme nous allons le voir, une culture organisationnelle positive contribue à la réussite de tous les projets prioritaires.

Découvrez comment les responsables RH internationaux développent la culture d’entreprise

Téléchargez ces 6 conseils d’experts pour découvrir le lien entre l’engagement des employés et la culture d’entreprise.

Comment les dirigeants influencent et modifient-ils la culture ?

Comment les dirigeants influencent et modifient-ils la culture ?

Certains dirigeants incarnent la culture de leur organisation. Ils donnent l’impression de la construire, de lui donner vie et de la véhiculer au-delà des limites de l’entreprise, jusqu’au point où certaines entreprises ont du mal à conserver leur identité à leur départ.

Prenez par exemple la façon dont la personnalité de Richard Branson transparaît et influence Virgin, l’empire qu’il a créé. Rien qu’en le regardant, on parvient à s’imaginer ce que ce doit être de travailler dans l’une de ses entreprises. Ou la façon dont la fondatrice de Body Shop, Anita Roddick, a fait évoluer la culture de l’empire de la beauté éthique grâce à son engagement en faveur de l’environnement et des droits de l’homme. Ou encore Henry Ford, dont la technique de fabrication révolutionnaire grâce aux lignes d’assemblage a donné son nom à une nouvelle philosophie de travail : « le fordisme ».

Tous les dirigeants ne sont certes pas aussi innovants ou connus. En réalité, certains ne sont pas du tout connus du monde extérieur et semblent donc facilement remplaçables. Mais même les dirigeants les moins charismatiques sont responsables de la culture de leur organisation.

Quelle que soit la réalité, la culture émane des plus hautes instances. Les dirigeants attirent les éloges lorsqu’une organisation est reconnue comme un lieu de travail agréable. À l’inverse, ils sont tenus pour responsables en cas de problème. D’après une étude, le leadership toxique est responsable d’une baisse de 48 % dans les efforts de travail et d’une baisse de 38 % dans la qualité du travail.

Restons connectés

Recevez les dernières actualités et informations de terrain.

En envoyant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des communications électroniques de type marketing de la part de Facebook, notamment des actualités, des évènements, des mises à jour et des e-mails promotionnels. Vous pouvez retirer votre consentement et vous désabonner de ces e-mails à tout moment. Vous reconnaissez également avoir lu et accepté les Conditions relatives à la confidentialité de Workplace.

Comment le leadership peut-il avoir un impact positif sur la culture organisationnelle ?

Comment le leadership peut-il avoir un impact positif sur la culture organisationnelle ?

Les dirigeants jouent un rôle crucial dans la construction et l’amélioration de la culture, en particulier à l’heure où le travail hybride se démocratise à la suite de la pandémie. La réussite de leur organisation à s’adapter à cette nouvelle façon de travailler en dépend. Voici six stratégies sur lesquelles les dirigeants peuvent miser :

1. Améliorer l’expérience employé
1. Améliorer l’expérience employé

L’expérience employé (EX) est l’un des leviers que les dirigeants peuvent, et doivent, mobiliser pour construire une culture, notamment à l’ère du travail hybride fragmenté. Et cela ne dépend pas uniquement des PDG, tous les cadres dirigeants devraient s’intéresser à l’expérience employé.

L’expérience employé se traduit par la création d’une expérience de travail plus pertinente pour les employés afin de susciter un sentiment d’appartenance. Il faut toutefois la différencier de l’implication des employés, qui désigne plutôt l’atteinte des objectifs organisationnels par ces derniers. Les dirigeants doivent réfléchir attentivement à l’expérience employé, puisque leur perception peut être très éloignée de la réalité : 68 % des dirigeants pensent qu’ils créent des environnements stimulants pour le personnel, alors que seulement 36 % du personnel est d’accord avec cette affirmation.

2. Définir, mettre en pratique et véhiculer des valeurs positives
2. Définir, mettre en pratique et véhiculer des valeurs positives

Les valeurs organisationnelles constituent la base de la culture d’entreprise. Elles permettent d’attirer de nouveaux talents, mais aussi d’améliorer l’expérience et l’implication du personnel. Mais elles ne sont pas le fruit du hasard. Les organisations soucieuses de leur culture savent que les valeurs ne sont jamais acquises. Elles doivent être définies de manière explicite, puis mises en pratique.

Les dirigeants jouent un rôle essentiel dans ce cheminement puisque de par leur comportement, ils choisissent les valeurs de leur organisation et définissent une stratégie pour les mettre en pratique.

3. Booster la performance
3. Booster la performance

Les études montrent qu’un leadership efficace, en particulier certains styles de leadership, peut avoir un impact positif sur la performance. Un dirigeant axé sur la transformation qui s’intéresse aux détails peut motiver et aider le personnel lors des périodes de changements. Un dirigeant axé sur la transaction qui s’intéresse à la structure et aux résultats peut accroître la satisfaction au travail et aider le personnel à s’identifier à l’entreprise.

4. Encourager la responsabilité et la transparence
4. Encourager la responsabilité et la transparence

La confiance est un élément essentiel pour créer une culture d’entreprise et une expérience employé positives. En favorisant un environnement transparent, au sein duquel le personnel est responsable de ses actions sans avoir peur des reproches, les dirigeants peuvent créer une culture qui donne aux employés le sentiment de pouvoir s’exprimer et d’être entendus.

5. Encourager l’innovation
5. Encourager l’innovation

Les dirigeants devraient favoriser un environnement au sein duquel les employés ne craignent pas de tester et de partager leurs idées. Le fait de ne pas avoir peur d’essayer de nouvelles choses, et avoir la liberté de rater, encourage l’innovation et la créativité. Cet aspect est important, puisqu’une culture d’entreprise positive peut aider une organisation à prendre de l’avance par rapport à la concurrence.

6. Développer une culture plus inclusive
6. Développer une culture plus inclusive

Les dirigeants peuvent contribuer à créer une culture de travail diversifiée et dynamique au sein de laquelle les employés se sentent libres d’être eux-mêmes. Pour ce faire, ils peuvent prendre la parole à propos des problèmes d’égalité et rendre la culture encore plus inclusive. En plus d’améliorer l’expérience employé, cela peut également avoir un impact sur les résultats. Par exemple, dans une entreprise qui compte 50 000 employés avec pour moitié des femmes, si le taux de rétention de ces dernières augmentait de 5 %, l’entreprise pourrait économiser un million par an.

Quel est l’impact de la culture sur le leadership ?

Quel est l’impact de la culture sur le leadership ?

Nombreuses sont les histoires de PDG qui ont été parachutés à leur poste alors que la culture de l’entreprise ne leur correspondait pas, et dont la chute a été naturellement précipitée. C’est parce que la culture et le leadership fonctionnent à double sens. Un style de leadership qui convient à une culture ne conviendra pas forcément à une autre culture.

En réalité, pour certains dirigeants, une culture trop établie pourrait être un obstacle lorsqu’ils arrivent dans une nouvelle organisation. Il peut en effet s’avérer difficile de proposer de nouvelles idées si la façon de faire est déjà bien ancrée. Un certain degré de flexibilité est donc nécessaire. Imposer un style de leadership qui ne convient pas à une organisation n’a aucune chance de fonctionner.

De la même manière, les dirigeants qui travaillent dans des organisations internationales devront s’adapter et façonner leurs compétences de leadership transculturelles en fonction des cultures d’entreprise des autres pays.

Les dirigeants qui souhaitent opérer des changements culturels doivent tout d’abord observer et comprendre la culture existante. Voici quelques aspects auxquels s’intéresser :

• Le travail au quotidien : les dirigeants qui souhaitent avoir un impact sur la culture doivent absolument commencer par comprendre précisément le fonctionnement et les dynamiques d’une organisation. Mais c’est un domaine qui offre des axes d’amélioration. D’après une étude menée par OC Tanner, seulement 54 % des employés indiquent que les dirigeants savent ce qu’ils font.1

Les dirigeants peuvent facilement comprendre les enjeux d’une journée de travail de votre équipe, mais il est plus difficile pour eux de comprendre la culture et de la changer.


• Créer des relations : les relations solides constituent la clé d’une culture d’entreprise positive. Une communication régulière et ouverte est essentielle pour les dirigeants qui souhaitent établir une relation entre eux et le personnel. Cela ne passe pas forcément par des discours et présentations officiels. Cela peut simplement prendre la forme d’une réponse à la publication d’un employé dans une discussion de groupe. Chaque interaction permet aux dirigeants de montrer les comportements qu’ils souhaitent intégrer à la culture.


• Recevoir des avis et agir en conséquence : les dirigeants doivent comprendre le ressenti du personnel concernant le travail au sein de l’organisation et identifier les aspects de la culture qui nécessitent un changement. Pour ce faire, il est possible de recueillir des avis à l’aide de sondages par exemple. Il ne faut pas se contenter de recevoir des réponses. Les dirigeants doivent ensuite prendre des mesures afin de construire une relation de confiance.


Qu’est-ce que la culture du leadership ?

Qu’est-ce que la culture du leadership ?

Les discussions relatives au leadership et à la culture tournent souvent autour de la relation entre les dirigeants et les employés. Toutefois, un autre aspect clé de la culture concerne la façon dont les dirigeants interagissent les uns avec les autres et les comportements et valeurs qui transparaissent dans leur travail. La culture du leadership va imprégner les sphères inférieures et avoir une influence colossale sur la culture du reste de l’organisation.

Il existe de nombreuses théories sur le fonctionnement des cultures de leadership. Le modèle de leadership culturel dynamique, souvent utilisé dans les organisations de soins de santé, s’intéresse à la façon dont les niveaux de direction d’une organisation peuvent collaborer harmonieusement. Le Centre pour le leadership créatif (Centre for Creative Leadership) évoque trois types de cultures de leadership : dépendante, dans laquelle les personnes qui exercent l’autorité sont responsables du leadership ; indépendante, dans laquelle le leadership provient de l’expertise individuelle ; et interdépendante, dans laquelle le leadership est envisagé comme une action collective.

Peu importe le type de leadership sur lequel elles sont basées, les cultures de leadership peuvent être positives ou négatives. Les cultures négatives n’encouragent pas à tisser des liens. À l’inverse, les cultures de leadership positives s’intéressent aux liens entre les personnes au sein de l’organisation, favorisent un sentiment d’appartenance et leur permettent de développer des compétences de leadership. De cette façon, elles encouragent une culture de leadership et une expérience employé positive dans l’ensemble de l’organisation, lui permettant de s’épanouir et de prospérer.

Poursuivre la lecture

Poursuivre la lecture

Restons connectés

Recevez les dernières actualités et informations de terrain.

En envoyant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des communications électroniques de type marketing de la part de Facebook, notamment des actualités, des évènements, des mises à jour et des e-mails promotionnels. Vous pouvez retirer votre consentement et vous désabonner de ces e-mails à tout moment. Vous reconnaissez également avoir lu et accepté les Conditions relatives à la confidentialité de Workplace.

Contenu connexe

Découvrez toutes les dernières actualités de Workplace dans la Newsroom.

En savoir plus
Cet article a-t-il été utile ?
Merci de vos commentaires

Contenu connexe

Découvrez toutes les dernières actualités de Workplace dans la Newsroom.

En savoir plus

Publications récentes

Culture | Temps de lecture : 11 minutes

Culture d’entreprise : comment développer une culture de travail positive et stimuler la productivité

La culture du lieu de travail est d’autant plus importante face au développement du travail hybride et à distance. Découvrez ce qu’est la culture d’entreprise et comment l’améliorer.

Culture | Temps de lecture : 8 minutes

Que sont les valeurs organisationnelles et en quoi sont-elles importantes ?

Les valeurs organisationnelles peuvent guider les employés et donner une raison de croire à la clientèle. Découvrez comment développer et communiquer des valeurs organisationnelles.

Culture | Temps de lecture : 8 minutes

Les 4 types de culture organisationnelle : quel est le meilleur pour votre entreprise ?

L’identité de votre entreprise est une combinaison unique de cultures organisationnelles. Voici comment les identifier et tirer parti de leurs atouts.