L’écart générationnel au travail

Avec l’âge, notre vision des différents aspects de la vie évolue, notamment en ce qui concerne le travail. Une culture d’entreprise épanouie, productive et viable doit pouvoir combler le fossé entre les différentes générations.

CULTURE | TEMPS DE LECTURE : 10 MINUTES
a generation gap in the workplace - Workplace from Meta
Quelles sont les différentes générations actives ?

Quelles sont les différentes générations actives ?

De nos jours, l’entreprise est bien souvent un lieu où se côtoient des personnes de presque tous les âges, puisque notre époque compte quatre générations actives :

  • Les baby boomers, nés entre 1946 et 1964

  • La génération X, née entre 1965 et 1980

  • Les millennials, né·es entre 1981 et 1996

  • La génération Z, née entre 1997 et 2012

À mesure que les anciennes générations approchent de l’âge de la retraite, les millennials devraient représenter 39 % des effectifs mondiaux en 2025, contre 23 % pour la génération Z.

Sur le lieu de travail, c’est entre millennials et baby boomers que les frictions se font le plus ressentir. Mais il ne faut pas oublier le rôle de la génération X, ainsi que de la génération Z, récemment arrivée sur le marché.

Ces générations voient le travail à leur façon et formulent des attentes professionnelles différentes. Elles ont leurs propres méthodes de communication, des degrés variables de fidélité à l’entreprise et une vision bien à elles de la réussite. Si ces divergences peuvent entraîner des désaccords, elles peuvent également s’avérer stimulantes et inspirantes.

Existe-t-il un choc des générations au travail ?

Existe-t-il un choc des générations au travail ?

Si cela ne s’applique évidemment pas à tous les individus, les chercheur·ses observent néanmoins des différences générationnelles dans l’attitude vis-à-vis du travail. Par exemple, les baby boomers privilégient la sécurité de l’emploi et la fidélité envers l’employeur, tandis que la génération X se compose de travailleur·ses indépendant·es qui ont exigé en premier un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée et une plus grande diversité sur le lieu de travail.

Les millennials et la génération Z s’inscrivent dans la continuité de ces exigences. Ces générations se distinguent par un attachement encore plus fort à l’équilibre entre vie privée et vie professionnel et par une soif d’apprendre de nouvelles compétences. Du côté de la génération Z, il est important de travailler pour des entreprises en phase avec ses propres valeurs. En outre, cette génération plébiscite fortement le travail hybride.

Malgré leurs différences, toutes ces générations d’actif·ves ont beaucoup en commun. D’une part, la réussite fait partie de leurs objectifs. La différence entre ces groupes réside dans l’attitude adoptée pour y parvenir et le sens qu’ils donnent à la notion de réussite.

Alors que les baby boomers ont la conviction que le travail acharné est la clé du succès, la génération Z et les millennials considèrent les relations personnelles et le cercle social comme les premiers facteurs de réussite

Concilier les générations sur le lieu de travail

Concilier les générations sur le lieu de travail

Toutes les générations ont beaucoup à offrir. Rassembler tout le monde et exploiter cette diversité générationnelle au travail peut être source de nombreux bénéfices. Voici quelques tactiques à essayer.

Mettre en place le co-mentorat

La mise en place du co-mentorat entre différentes générations au travail peut avoir un impact positif sur leurs relations. Toutefois, ce mentorat ne doit pas être à sens unique, et doit permettre aux collègues d’apprendre les un·es des autres, quel que soit le niveau d’ancienneté.

Cela permet de nouer des relations plus étroites au sein de l’entreprise, de dynamiser la communication et la collaboration, et de promouvoir une forte culture d’entreprise.

Favoriser la communication sur différentes plateformes

Afin de créer un environnement de travail positif, il est important d’instaurer une communication ouverte et chaleureuse en interne. Cependant, chaque génération a son propre style de communication. Les baby boomers préfèrent la communication en personne, tandis que les millennials et la génération Z affectionnent les interactions numériques et s’attendent à pouvoir y recourir aussi bien au travail que dans leur vie privée.

Le fait de proposer plusieurs options de communication à vos employé·es, telles que des outils de travail collaboratif en ligne, des visioconférences et des réunions en personne, peut vous aider à combler l’écart.

Proposer des incitations partagées

Baby boomers, génération X, millennials ou génération Z : il n’y a pas d’âge pour aimer se sentir motivé·e et voir son travail valorisé. Proposer des incitations à partager entre collaborateur·ices peut permettre de renforcer leurs liens.

Par exemple, lorsqu’une équipe travaille d’arrache-pied sur site pour boucler un projet, le fait de faire livrer le déjeuner permet de transformer un moment professionnel formel en une activité propice à la cohésion d’équipe. Cette initiative permet de resserrer les liens professionnels de façon organique, peu importe l’âge des collaborateur·ices.

Prendre soin de la santé mentale de ses employé·es

D’après Gallup, les jeunes travailleur·ses sont plus exposé·es au stress et au burnout que les anciennes générations : 68 % des gen Z et millennials interrogé·es font état de leur stress et 34 % se déclarent en burnout. Un fléau auquel même les baby boomers n’échappent pas, puisque 40 % se disent stressé·es. En réponse, la mise en place d’initiatives en faveur de la santé mentale aura des effets positifs pour toutes les générations.

Ne pas catégoriser les individus en fonction de leur âge

S’il est possible d’établir des différences générales entre générations au travail, vous ne devez pas pour autant en faire des stéréotypes contre-productifs. Par exemple, ne partez pas du principe que les plus ancien·nes ne savent pas prendre en main les nouvelles technologies, ou que les plus jeunes ont moins d’éthique professionnelle que leurs aîné·es.

Apprenez à connaître vos employé·es en tant que personnes, découvrez leurs forces et leurs attentes vis-à-vis du travail.

Les avantages de la diversité générationnelle au travail

Les avantages de la diversité générationnelle au travail

Lorsque nous pensons la diversité, l’équité et l’inclusion (DE&I) au travail, le critère d’âge passe bien souvent à la trappe. D’après l’AARP, 83 % des cadres dans le monde reconnaissent qu’une main-d’œuvre multigénérationnelle est indispensable à la réussite de l’entreprise. Pourtant, 53 % de ces cadres n’incluent pas le critère d’âge dans leurs politiques DE&I, et seuls 6 % ont mis en place un processus de recrutement complètement impartial.

Un des grands atouts de la diversité sur le lieu de travail est le partage des connaissances. Et pour cause, les générations ont beaucoup à apprendre les unes des autres : millenials et gen Z peuvent faire valoir de nouvelles connaissances et idées, tandis que les baby boomers et gen X ont des années d’expérience pratique à proposer en retour.

Le fait de favoriser des échanges positifs entre générations est indispensable à la culture de l’entreprise et plus généralement à sa réussite.

Continuer la lecture

Continuer la lecture

Cet article a-t-il été utile ?
Merci de vos commentaires

Publications récentes

Culture | Temps de lecture : 11 minutes

Qu’est-ce que la culture d’entreprise et comment créer un impact positif dans votre organisation ?

La pandémie ayant modifié radicalement les méthodes de travail, la création d’une culture d’entreprise positive est devenue une priorité absolue pour toutes les organisations.

Communication d’entreprise | Temps de lecture : 10 minutes

En quoi consistent les valeurs organisationnelles et pourquoi sont-elles importantes ?

Les valeurs organisationnelles peuvent guider les employés et donner une raison de croire à la clientèle. Découvrez comment développer et communiquer des valeurs organisationnelles.

Culture | Temps de lecture : 8 minutes

Pourquoi la diversité et l’inclusion sont-elles importantes ?

Tous les membres du personnel veulent se sentir appréciés, respectés et égaux. Lisez ces six conseils pour promouvoir la diversité et l’inclusion dans votre entreprise et faire de ce rêve une réalité.