Qu’est-ce que le travail agile ?

Les approches agiles sont utilisées pour la communication et la collaboration depuis les années 1970. Elles s’avèrent particulièrement adaptées au contexte actuel de travail hybride et à distance.

TRAVAIL D’éQUIPE | TEMPS DE LECTURE : 6 MINUTES
agile collaboration - Workplace from Meta
Qu’est-ce que le travail agile ?

Qu’est-ce que le travail agile ?

L’environnement de travail agile est caractérisé par la rapidité, la réactivité, l’efficacité et la transversalité. Cette approche a pour but de maximiser la souplesse et la visibilité tout éliminant autant d’obstacles au travail que possible. Elle combine processus, personnes et technologie.

Aujourd’hui, cette technique de gestion de projet productive fait de plus en plus d’adeptes. En 2022, digital.ia a constaté que la part d’équipes de développement logiciel ayant choisi le travail agile était passée de 37 % à 86 %, et avait doublé pour les équipes hors informatique.

Le travail agile permet d’effectuer des changements rapides et de répondre de manière efficace et réactive à de nouveaux besoins. Il consiste à optimiser les processus et à rassembler des équipes pluridisciplinaires au-delà des hiérarchies traditionnelles.

Il est particulièrement utile pour les entreprises dont le personnel est hybride ou à distance, quand les employé·es ne travaillent pas au même endroit et jonglent entre différentes responsabilités.

Simplifier le travail grâce à Workplace

Que ce soit pour informer l’ensemble des collaborateurs et collaboratrices du retour au bureau en présentiel ou mettre en place un modèle de travail hybride, Workplace vous facilite la tâche.

Les modes de travail agiles

Les modes de travail agiles

Il n’y a pas qu’une méthode de travail agile, mais plusieurs, et chacune a ses avantages et ses inconvénients.

Méthode Ivy Lee

La méthode Ivy Lee est une technique de gestion du temps utilisée dans certains contextes de travail agile. Cette stratégie de hiérarchisation des tâches selon leur priorité est constituée des cinq étapes suivantes :

  • Étape 1 : lister six tâches à effectuer en priorité avant la fin de la journée, ou le lendemain.

  • Étape 2 : numéroter ces tâches par ordre d’importance.

  • Étape 3 : commencer par l’élément numéro un et mener cette tâche à bien.

  • Étape 4 : effectuer chaque tâche dans l’ordre et les marquer comme terminées au fur et à mesure.

  • Étape 5 : répéter ce processus pour le jour suivant.

Cette méthode aide à s’organiser et booste la productivité, mais elle ne tient pas compte des tâches inattendues ou des changements de programme.

Sprints en équipe (« Scrum »)

Avec ce mode de travail agile, les équipes divisent le travail en sprints, autrement dit, en périodes courtes avec des objectifs raisonnables et précis. Chaque sprint contribue au résultat final du projet.

  1. Planifier

  2. Développer

  3. Déployer

  4. Évaluer

Des membres spécifiques de l’équipe collaborent à une tâche précise jusqu’à l’échéance du sprint. Grâce à ce mode de travail qui encourage l’efficacité, le projet global a plus de chances d’être mené à bien dans les temps et correctement. Les enseignements tirés de chaque sprint sont pris en compte pour le prochain, et le projet évolue donc pour faire face aux défis rencontrés.

Mais cette approche ne fonctionne réellement qu’avec de petites équipes et peut donc manquer en flexibilité si vos effectifs venaient à s’agrandir.

Kanban

Le kanban (« panneau d’affichage ») est une méthode agile très visuelle qui a d’abord été utilisée en production industrielle. Elle s’appuie sur un tableau et des cartes qui représentent des tâches. On les fait passer d’une étape du workflow (une colonne) à la suivante.

Un des principaux avantages de la méthode kanban est qu’elle permet de voir d’un coup d’œil et en temps réel où en est chaque tâche d’un projet. Elle montre également la progression de chaque membre de l’équipe, un aspect particulièrement intéressant dans les contextes de travail hybride ou à distance.

Mais un kanban trop chargé peut être difficile à lire. Et si une carte n’avance pas, elle peut en bloquer d’autres.

Scrumban

Comme son nom l’indique, la méthode Scrumban est une combinaison des approches Scrum et Kanban.

Un tableau kanban est utilisé pour représenter les flux de travail courts. Chacun·e peut y choisir une tâche à accomplir, sans attendre que le ou la gestionnaire de projet la lui attribue. Pour éviter que le tableau ne soit trop chargé, on fixe un nombre de tâches limite.

Plus flexible que le kanban traditionnel, l’inconvénient de cette méthode est qu’il est difficile de savoir qui fait quoi, ce qui complique la planification.

Créer un environnement de travail agile

Créer un environnement de travail agile

Voici quelques recommandations pour créer un environnement de travail agile :

Définissez des objectifs clairs

Faites preuve de transparence en fixant des attentes et des objectifs clairs, et en les communiquant à l’équipe. Ainsi, tout le monde comprend bien l’objectif global et la progression est plus facile à suivre.

Proposez un accompagnement ou un mentorat aux nouveaux membres de l’équipe pour les intégrer à vos processus de travail agile et communiquer vos attentes avant le début du projet.

Donnez de l’autonomie à votre équipe

Le fait de donner aux équipes des responsabilités claires et de leur permettre de s’organiser et de se gérer leur donne plus de liberté pour atteindre les objectifs et relever les défis.

Fournissez des outils et des formations

L’agilité est intimement liée aux personnes. Ainsi, les employé·es doivent comprendre comment travailler à l’aide de méthodes agiles. Prenez le temps de les former à ces approches. Assurez-vous qu’elles sont maîtrisées et que votre personnel comprend vos attentes.

Mettez l’accent sur la collaboration

Dans un contexte de travail agile, l’idée est d’avancer plutôt que de rester coincé·es dans la phase de planification. Ainsi, il faut davantage mettre l’accent sur la collaboration et la communication au sein de l’équipe.

Pour cela, on peut par exemple faire des points quotidiens ou des « scrums » d’un quart d’heure. La planification de sprints, les vérifications et les réunions d’évaluation se concentrent sur des aspects précis du projet, avec des sous-groupes pour chaque tâche. Par ailleurs, les équipes consultent régulièrement les principales parties prenantes pour vérifier que le projet est aligné sur les priorités commerciales. Assurez-vous que ces groupes de différentes tailles collaborent bien et ne laissez pas de doutes ou inquiétudes sans réponse.

Choisissez les bons outils de collaboration

Les outils de collaboration sont essentiels au travail d’équipe. Cela inclut les éléments suivants :

  • Des tableaux de bord collaboratifs pour suivre l’avancée du travail et présenter les sous-tâches en lien avec le projet global

  • Des outils de collaboration pour les échanges au sein de l’équipe, notamment avec les personnes au bureau ou itinérantes, peu importe où elles se trouvent. D’autant plus importants dans un contexte de travail hybride, ces outils permettent de lever certains obstacles rencontrés par les équipes internationales

  • Des outils de partage de fichiers pour que chaque employé·e ait accès aux documents dont il ou elle a besoin

  • Des outils d’intégration pour rassembler tous les logiciels et toutes les applications, et éviter ainsi d’avoir à passer de l’un à l’autre

  • Des outils de suivi de la progression pour permettre aux gestionnaires de projets de planifier de manière plus efficace et pour maintenir le cap en suivant l’avancée du travail des équipes en temps réel

Acceptez le changement et n’ayez pas peur d’évoluer

Un des principaux avantages du travail agile est la flexibilité et l’adaptabilité. Les équipes tirent des enseignements des sprints pour mettre en œuvre les solutions les plus innovantes tout au long du projet et dans les suivants.

Les principes du travail agile

Les principes du travail agile

Le travail agile n’est pas qu’une méthode, c’est un état d’esprit, une manière de se comporter et d’agir. Il s’agit de reconnaître la valeur des personnes et de mesurer la réussite en matière de performances et de résultats plutôt qu’en temps et en contributions individuelles.

Même si cette approche a d’abord été appliquée au développement logiciel, elle ne se cantonne pas aux équipes informatiques.

Cette méthode de gestion de projet intelligente a fait ses preuves dans de nombreux secteurs. À l’ère du travail hybride et à distance, la collaboration agile peut aider les employé·es et les équipes à relever les défis économiques et de consommation. Ces solutions seront cruciales pour la réussite commerciale dans les mois et les années à venir.

Les articles suivants pourraient aussi vous intéresser

Connexe

Le travail d’équipe : comment devenir le partenaire idéal

En savoir plus
Cet article a-t-il été utile ?
Merci de vos commentaires

Connexe

Le travail d’équipe : comment devenir le partenaire idéal

En savoir plus

Publications récentes

Travail d’équipe | Temps de lecture : 10 minutes

Comment mettre en place une collaboration d’équipe.

Une approche collaborative peut permettre à vos employés de travailler de façon plus intelligente, créative et efficace. Voici comment améliorer le travail d’équipe.

Collaboration | Temps de lecture : 3 minutes

Collaboration multidisciplinaire

Découvrez des conseils indispensables pour améliorer la collaboration multidisciplinaire, notamment les avantages de recueillir des points de vue multiples et des moyens d’améliorer le travail d’équipe sur votre lieu de travail.

Travail d’équipe | Temps de lecture : 8 minutes

Comment améliorer l’efficacité des collaborations transversales

Découvrez comment encourager la collaboration transversale et prenez conscience des bonnes pratiques et des pièges à éviter pour améliorer la collaboration au sein de vos équipes.